lundi 20 septembre 2010

la rafle

le résumé "Joseph a onze ans.
Et ce matin de juin, il doit aller à l'école, une étoile Jaune cousue sur sa poitrine... Il reçoit les encouragements d'un voisin brocanteur. Les railleries d'une boulangère.
Entre bienveillance et mépris, Jo, ses copains juifs comme lui, leurs familles, apprennent la vie dans un Paris occupé, sur la Butte Montmartre, où ils ont trouvé refuge.
Du moins le croient-ils, jusqu'à ce matin de 16 juillet 1942, ou leur fragile bonheur bascule...
Du Vélodrome d'Hiver, où 13 000 raflés sont entassés, au camp de Beaune-La-Rolande, de Vichy à la terrasse du Berghof, La Rafle suit les destins réels des victimes et des bourreaux.
De ceux qui ont orchestré. De ceux qui ont eu confiance.
De ceux qui ont fui. De ceux qui se sont opposés.
Tous les personnages du film ont existé. Tous les évènements, même les plus extrêmes, ont eu lieu cet été 1942.
"



vu hier dimanche
historiquement il y a mieux (non pas que je veuille réécrire l'Histoire assez horrible comme ça), point de vue réalisation aussi
mais un film "vrai", simple et émouvant, difficile, même si rien de l'horreur vécue n'est montré
le rôle du gouvernement français dans les évènements de la rafle du vel' d'hiv, le rôle de Pétain, de la gendarmerie française
mais aussi des héros, simples gens qui ont contribué à cacher ou prévenir les juifs menacés
pour que ce genre ne se reproduise plus...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

un p'tit commentaire ?